Recherche

#tech #startups #inspiration


Blog

Publié le mai 6th, 2016 | par mika

0

Windows 10 partout ?

w10partout

 

Lorsque Microsoft annonce en avril 2015 qu’il ambitionne de déployer son nouvel OS sur un milliard de terminaux, on trouve le pari assez ambitieux.
Microsoft précisait bien à l’époque sur des « terminaux » sous entendu pas seulement les ordinateurs mais aussi les tablettes, smartphones, consoles, iot…
Pour se donner les moyens de ses ambitions, ils indiquaient proposer la mise à jour vers W10 gratuite pour les particuliers jusqu’en juillet 2016

Terminaux Windows 10: pas seulement les ordinateurs

Depuis quelques temps, Redmond avait communiqué sur sa volonté d’homogénéiser son parc d’OS: ne plus avoir un OS mobile, PC, console et même le proposer sur de nouveaux types d’appareils: les fameux IOT
L’idée étant en homogénéisant la marque W10 est multiple:
– capitaliser: un seul « coeur » et des adaptations pour chaque terminal
– rendre compatible, étendant le champ des possible (faire tourner des jeux console sur PC, voir inversement)
– inciter le public à entrer de plein pied dans cet ecosystème (un peu comme Apple et son effet Halo)
– créer une inertie sur le store permettant par effet de bord d’augmenter l’attrait pour les windows phone
De plus dans cette course au milliard ceci augmente mécaniquement les chances d’atteindre cet objectif dans les temps

Un parc PC déjà très important

En 2011, la firme nous indiquait que son OS toute version confondu était installé sur 1,25 milliards d’ordinateurs.
En prenant uniquement en compte ce chiffre plus le fait que la mise à jour soit gratuite, on aurait pu penser qu’en quelques mois une bonne partie du pari pourrait être assuré.

Et pourtant…

Si sur le papier cela semblait à la fois ambitieux mais réalisable: entre le nombre important de PC installé, la mise à jour gratuite, le fait que W10 est pré-installé sur les ordinateurs vendus, la prise en compte aussi des terminaux autres (smartphone, xbox…)…

Les premiers mois suivaient cette enthousiasme avec déjà 200 millions de switcher en décembre dernier, mais depuis cela a beaucoup ralentit, nous en sommes à 300 millions seulement 4 mois plus tard.. (seulement 1 million de plus)

Si on ajoute le fait que les ventes de windows phone ont bien ralentit sur le dernier trimestre (diminution de 46%) on peut commencer à être plus pessimiste sur cet enjeu.

Une dernière carte à jouer: le long terme

A court terme la situation ne semble pas être favorable et le pari irréalisable, d’autant que la gratuité de cette mise à jour arrive à son terme à l’été. Mais il ne faut pas ici penser à court terme et sous estimer les moyens et la volonté de la firme à relever et gagner ce défi qu’elle a fixé.

Microsoft nous a démontré dans les dernières actualités qu’il avait plusieurs pistes en tête (Windows 10 IOT sur raspberry pi, applications universelles, rachat de Xamarin, ajout du bash linux…)

Une autre technique moins assumé consiste également à « simplement » forcer la main aux utilisateurs de windows 7 ce qui l’a contraint à s’excuser en octobre dernier, assumant un « bug » de leur système de mise à jour

Bref, il ne faut pas s’inquiéter pour eux: il faut observer ici plus sous l’angle de la tortue que du lièvre, le pari sera remporté et le milliard sera largement dépassé mais juste pas aussi vite que prévu.


Parlez aux auteurs

mika


Retour au sommet ↑
  • Abonnements

  • Dernier Dossier

  • Partenaires