4

Revue de la Peeble

Cet article est un guest post de Pierre Neuville. A quelques jours de la sortie de la smartwatch Samsung, il a accepté de nous partager ses impressions sur la Peeble. N’hésitez pas à partager vos propres expériences et attentes dans ce domaine!

Achat : très (trop) long délai d’attente sans info de Pebble pour les commande en pre-order. J’ai donc passé commande par La Montre Bleue qui permet pour pratiquement le même prix au final s’il on englobe les taxes et frais de ports qu’une commande directe.

Pour info les prix viennent de baisser en dessous de 200 €.

Livraison : sous 4 jours ouvrés donc correct mais sans plus.

Packaging :
Simple, sobre donc efficace. Il n’y a que le minimum de plastique ce qui m’a vraiment bien plu. Je dirai recyclable à 99.98%.

Peeble

Mise en route :
La montre est un peu chargée donc c’est bien pour les impatients comme moi. J’ai pu l’allumer et commencer à m’en servir tout de suite.
Appairage classique pour un appendice sans fil Bluetooth. J’ai fait l’opération sur mon mobile Motorolla RAZRi.
Une fois appairé, on lance l’appli Pebble (précédemment téléchargée sur le magasin d’appli de l’OS) pour la connexion et zou c’est parti. On peut, sans effort activer les notification et commencer à charger de nouvelles Watchface (visuel de l’heure).
Maintenant, il est temps de rendre l’outil plus fonctionnel en téléchargeant des appli donnant des fonctionnalités additionnelles (notifications avancées, compteur de vélo, modification du son du téléphone, agenda).

Appli : l’appli Android ne me convainc pas totalement. Je la trouve un peu bizarre sans savoir réellement pourquoi car elle contient pas mal de fonctionnalités mais je reste sur ma fin. Celle sur iOS, testée sur mon iPad mini me semble encore pire. Mais bon rien de grave, l’essentiel est dans les fonctionnalités et pas dans l’appli.

Premières impressions :
Par rapport à ma Smartwatch Sony, la première impression est un peu déroutante car la Pebble est tellement simple qu’elle ressemble plus à une montre classique qu’un appareil super moderne.
Je pense que cette impression presque décevante pour un accros à la modernité, cédera rapidement la place à un objet que l’on oublie mais qui devient rapidement très fonctionnel et naturel.

En gros, elle n’a pas eu l’effet wahoo qu’a fait la Smartwatch Sony sans doute car elle vient après mais surtout, elle n’a pas les même fonctions de consultation directe sur la montre et de son écran tactile. Par contre, là où la Sony est définitivement battue est sur l’écran. Le choix du e-paper monochrome non tactile, s’il parait moins évolué sur le papier, apporte dans les fait une lisibilité parfaite pour ce genre d’outil. Sur Sony que j’avais acheté pour les activités sportive, je n’ai jamais pu lire les infos dès que le soleil était levé. Avec la Pebble aucun souci sur le VTT ou sur le papier.

Voici dans le désordre les premières impressions sur les fonctionnalités :

Watchface : on peut super facilement modifier l’apparence de la montre ce qui est très sympa. Cette fonctionnalité est d’autant plus cool que l’on peut, à partir du site watchface-generator.de se créer hyper simplement des visus personnels avec toutes les infos utiles (sur une montre bien sûr). Ils sont super faciles à installer par la suite et se sauvegarde facilement (tout petit fichier).

Notification : se fait par vibration et pas par sonnerie ce qui est très bien. L’appli Pebble Notifier permet un réglage fin de ce que l’on veut ou non.
Ça fonctionne nickel et c’est facilement paramétrable

Calendrier : tout pourri car il n’y que les jours affichés par mois sans que l’on puisse rentrer (au moins un peu) dans le détail du jour.

Appel téléphoniques : on voit bien qui appelle. A priori, on peut couper la sonnerie si on ne veut pas prendre mais pas décrocher ce qui est fort dommage.

Appli vélo : à tester mais pas trop d’intérêt à priori car ferait doublon avec Runkeeper.

Runkeeper :
Testé sur une course à pied de 30 mn. Très bonne intégration avec seulement les informations essentielles. Le seul reproche, mais ça vient de l’appli sur le téléphone est que je n’ai pas l’info de vitesse en km/h mais en mn/km.
Sinon c’est tout bon.

Impression après quelques jours :
Pas de pb particulier, l’autonomie est très correcte.

Conclusion :
Je suis franchement satisfait de ce joujou.

Scroll to top