1

Niptech Explore – L’analyse prédictive

Si l’être humain a souvent peur de l’inconnu et du lendemain, c’est encore plus vrai dans le domaine des affaires où l’on aime optimiser et réduire la part d’incertitude. De la gestion des stocks pour la grande distribution à la prévention des fraudes pour les organismes de cartes de crédit, les sciences et les mathématiques apportent leur aide pour anticiper ce qui va arriver. Souvent invisible pour le consommateur, ce domaine est en plein développement.

Selon Karim Bensaci, de la société Calyps, « L’analyse prédictive consiste à permettre d’anticiper quelque chose qui aurait un fort potentiel d’arriver, suffisamment tôt pour qu’on ait le temps de se préparer. » Pour cela, l’importance des données – autant en provenance du passé que du présent – est capitale, et la digitalisation de nos sociétés contribue à les fournir grâce aux capteurs, smartphones, objets connectés ou réseaux sociaux notamment. La quantité de données explose : on estime que les 90% des données disponibles aujourd’hui ont été récoltées ces deux dernières années seulement. Mais au-delà des chiffres, c’est l’interprétation humaine qui intervient dans l’ultime phase de l’analyse prédictive.

[soundcloud url= »http://api.soundcloud.com/tracks/229702529″ params= »? » width= »100% » height= »166″ iframe= »true » /]
Podcast: Téléchargement

Les applications s’étendent aujourd’hui à tous les domaines, de l’environnement au médical, de la mobilité à la politique. Les prévisions météorologiques, sont un exemple d’analyse prédictive connu de tous. Dans plusieurs villes aux USA, le projet PredPol a permis de réduire le nombre de délits de près de 30%, en prévoyant avec efficacité les endroits où envoyer les patrouilles de police. Des opérateurs téléphoniques anticipent le moment où un client risque de partir chez un concurrent, et entre en contact avec lui pour lui offrir un avantage commercial. Dans le domaine de la mobilité, des villes font appel à l’analyse prédictive pour élaborer des scénarios de développement des transports publics et de son urbanisation. Walmart, pour l’un de ses magasins, approvisionne ses stocks en fonction des préférences émises sur les réseaux sociaux dans la région.

Anticipation, optimisation… l’analyse prédictive et le big data soulèvent également des questions politiques et éthiques évidentes. « Notre civilisation est en train de vivre une révolution dont elle n’a peut-être pas conscience » conclu Karim Bensaci.

 

Scroll to top