0

Le Manuel d’Epictète – Introduction

Cette série est enregistrée pendant la pandémie Covid-19, comme extension du podcast Niptech. Pendant les dix ans d’existence de Niptech, nous avons répété inlassablement qu’il fallait toujours travailler les fondamentaux. Comme la philosophie stoïque nous offre des pistes concrètes pour faire face de manière positive aux crises, nous vous proposons une version complète du Manuel d’Epictète, remaniée et lue par Ben.

La série est disponible sur tous vos lecteurs podcast en cherchant « Niptech Contemple » ou en ajoutant le feed: http://feeds.feedburner.com/NiptechContemple

Le Manuel est un des rares textes originaux des stoïques qui nous soient parvenus. Il s’agit d’une série de conseils pratiques compilés par un des élèves d’Epictète, Arrien, autour de l’an 125. C’est le moment où l’empire romain est à son apogée en terme de taille. Pour donner un peu de contexte, l’époque de Jules César sont les années -50 et le christianisme deviendra la religion de l’empire sous Constantin dans les années 300.

La vie d’Epictète n’est pas connue en détail mais nous savons qu’il a été esclave à Rome pendant sa jeunesse, avant d’être affranchi puis d’être banni de Rome,  en même temps que tous les autres philosophes de la ville dont un bon nombre s’opposaient au règne autoritaire de l’emperereur Domotien. Installé à Nicosie, sur la côte ouest de la Grèce, il y enseigne la philosophie jusqu’à sa mort.

Les sources des textes qui suivent sont différentes traductions françaises et anglaises du Manuel, dont l’original est en grec ancien, la langues des intellectuels de l’empire à l’époque. La traduction proposée n’est donc pas faite pour des spécialistes de l’antiquité ou de philosophie. Certains termes ou tournure de phrase ont donc été adaptés à l’époque moderne. Cette version du Manuel est avant tout un outil pour notre vie d’aujourd’hui. Les sources largement utilisée pour cette série sont:

Le Manuel vise avant tout à fournir des pratiques plutôt que des concepts philosophiques. Et c’est pour cela qu’il reste encore si accessible aujourd’hui. La philosophie stoïque est cependant exigeante, plus exigeante que ce à quoi certaines et certains parmi vous pourraient être habitués.  L’assertion, par exemple, que la mort d’un proche ne devrait pas nous perturber peut paraître extrême. Mais la cohérence est la clé de voûte de toute philosophie et l’acceptation des choses contre lesquelles nous ne pouvons rien est un des fondements du stoïcisme. La nature finie de notre existence et de celles de nos proches en fait partie. En prenant le temps de découvrir Epictète, vous verrez que, sous la grande exigence personnelle nécessaire pour suivre ses principes, se trouve une grande empathie pour les autres et pour soi-même. Loin des clichés austères et détachés liés au mot, les stoïques sont faciles à vivre et de bonne nature. Vous qui prenez le temps d’écouter ces épisodes, ne soyez pas trop durs avec vous-mêmes, mais soyez honnêtes.

Au long du Manuel, Epictète nous propose une direction pour notre développement intérieur et pas une destination immédiate. Le stoïcisme ne s’apprend pas, il s’entraîne. Il est donc recommandé d’écouter une ou deux leçons par jour et de prendre le temps d’observer ce qu’elle apporte à notre quotidien.

Bonne écoute!

Episode: Téléchargement direct

Scroll to top