0

Le Manuel d’Epictète – Leçon 14

Il est idiot de souhaiter que tes enfants, tes amis, ta femme ou ton mari, vivent pour toujours car tu souhaites que des choses qui ne dépendent pas de toi en dépendent, que ce qui n’est pas à toi t’appartienne. Il est aussi stupide de vouloir que ton employé ne commette pas d’erreur, car tu voudrais que les défauts ne soient pas des défauts mais autre chose. Si tu veux que tes souhaits ne soient pas déçus, concentre-toi sur ce qui est en ton pouvoir.

Chacun et chacune d’entre nous vit sous l’emprise de la personne qui peut lui donner ou lui prendre quelque chose de désiré ou de craint. Si tu veux être libre, ne désire ou ne fuis donc rien qui dépende de quelqu’un d’autre, sinon tu seras inévitablement asservi.e aux circonstances.

Episode: Téléchargement direct

Ecouter sur

Scroll to top