Contemple

Le Manuel d’Epictète – Leçon 46

Ne prétends jamais être philosophe, et ne cherche pas à discuter de principes philosophiques avec des personnes que cela n’intéresse pas. Agis plutôt en accord avec ces principes. Par exemple, pendant un repas, ne dis pas comment il faut manger mais mange comme il faut. Rappelle-toi que Socrate avait abandonné toute prétention, au point que lorsqu’on lui demandait où trouver des philosophes, il présentait la personne à d’autres philosophes, sans porter attention au fait d’être méconnu.

Lorsque tu te trouves avec des personnes que la philosophie n’intéresse pas et que la conversation tombe sur un principe philosophique, garde le silence. Tu risques de leur rendre quelque chose que tu n’as pas encore digéré. Et si l’on te dit que tu ne sais rien, ne sois pas froissé, sache que tu es en bonne voie. En effet, ce n’est pas en vomissant l’herbe devant le berger que les brebis lui montrent qu’elles ont bien mangé, mais après avoir bien digéré leur pâture, elles produisent de la laine et du lait. De même n’étale pas tes principes devant tout le monde, commence par les digérer puis mets-les en oeuvre.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 45

Si quelqu’un se lave vite, ne dis pas qu’il se lave mal dis qu’il se lave vite. Et si quelqu’un boit beaucoup de vin, ne dis pas que c’est un ivrogne, dis seulement qu’il boit beaucoup de vin. Car, sans connaître les motifs de ses actions, comment peux-tu juger que cela est mal. Ainsi, tu ne prendras pas le risque de te laisser tromper par les apparences.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 44

Il est faux de se dire: “Je suis plus riche que toi, donc je vaux mieux que toi”, “je parle mieux que toi, donc je te suis supérieur”. Le lien est plutôt le suivant :” Je suis plus riche que toi, donc ma fortune est supérieure à la tienne”. “Je parle mieux que toi, mon éloquence est supérieure à la tienne”. Car toi-même, tu n’es pas de la richesse, ni de l’éloquence.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 43

Toute chose a deux poignées. L’une permet de porter, et l’autre rend le transport impossible. Si ton frère a été injuste, ne prends pas cela en disant qu’il t’a fait du mal, c’est la poignée qui rend le transport impossible. Considère plutôt un autre angle, celui qu’il est ton frère, et tu prendras la chose par la poignée qui permet de porter facilement.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 42

Quand une personne t’a fait du tort ou qu’il a dit du mal de toi, souviens-toi qu’elle le fait ou le dit en pensant avoir raison. Elle ne peut pas comprendre ta façon de voir, Elle ne peut suivre que la sienne. Et si elle a tort, c’est à elle-même qu’elle fait du mal, puisqu’elle vit dans l’erreur. Si quelqu’un pense qu’une vérité est fausse, ce n’est pas la vérité qui en souffre mais celui qui se trompe. Pars de ce principe et tu auras une attitude plus bienveillante envers la personne qui t’injurie. Répète-toi: “cela lui paraît juste”.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 41

C’est un signe de faiblesse que d’être obsédé par les soins du corps, en passant  trop de temps à s’exercer, à boire, à manger, aux toilettes, ou à copuler. Il faut considérer tout cela comme des activités secondaires, c’est sur l’esprit qu’il faut porter toute son attention.

Episode: Téléchargement direct

Scroll to top