Contemple

Le Manuel d’Epictète – Leçon 15

Souviens-toi de te comporter comme dans un banquet. Lorsqu’un plat qui circule arrive à toi, tends la main et sers-toi modérément.  S’il passe te passe à côté, n’essaie pas de l’attraper. S’il tarde à venir, ne le cherche pas du regard, attends qu’il arrive à toi. Fais de même pour les enfants, une femme ou un mari, les promotions, l’argent, et tu seras un jour digne de la table des dieux. Si en plus, tu ne prends pas ce qu’on t’offre et que tu parviens même à le refuser, tu ne seras pas seulement digne de la table des dieux, tu seras leur collègue. C’est comme cela que se comportaient Diogène, Héraclites et leur semblables. Ils étaient divins, et sont appelés ainsi à juste titre.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 14

Il est idiot de souhaiter que tes enfants, tes amis, ta femme ou ton mari, vivent pour toujours car tu souhaites que des choses qui ne dépendent pas de toi en dépendent, que ce qui n’est pas à toi t’appartienne. Il est aussi stupide de vouloir que ton employé ne commette pas d’erreur, car tu voudrais que les défauts ne soient pas des défauts mais autre chose. Si tu veux que tes souhaits ne soient pas déçus, concentre-toi sur ce qui est en ton pouvoir.

Chacun et chacune d’entre nous vit sous l’emprise de la personne qui peut lui donner ou lui prendre quelque chose de désiré ou de craint. Si tu veux être libre, ne désire ou ne fuis donc rien qui dépende de quelqu’un d’autre, sinon tu seras inévitablement asservi.e aux circonstances.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 13

Si tu veux progresser, accepte de passer pour quelqu’un d’insensé et d’ignorant pour tout ce qui concerne le monde extérieur. Accepte de paraître ne rien savoir. Et si l’on te considère comme une personne importante, méfie-toi. Sache qu’il n’est pas simple de vivre à la hauteur de tes facultés tout en prêtant attention aux choses du dehors. Tu ne peux pas t’occuper de l’un, sans négliger l’autre.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 12

Si tu veux progresser, cesse de te dire “ si je néglige mes intérêts, je n’aurai pas de quoi vivre”. “Si je ne suis pas assez sévère avec mon employé, il travaillera mal.” Il vaut mieux mourir de faim, sans tristesse et sans  peur, que de vivre dans l’abondance, l’esprit agité. Et il vaut mieux que tu sois mal servi plutôt que d’être malheureux. 

Commence par les petites choses, des ressources sont gaspillées? Des fournitures sont volées? Dis-toi : c’est le prix de la tranquillité, c’est le prix du calme. On n’a jamais rien pour rien. Quand tu appelles ton employé, rappelle-toi qu’il pourrait ne pas répondre, et s’il répond, qu’il pourrait exécuter tes instructions n’importe comment. Mais quoiqu’il en soit, il n’a pas le pouvoir de troubler ta tranquillité.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 11

Quoiqu’il arrive, ne dis jamais “j’ai perdu quelque chose” mais “je l’ai rendu”. Ton enfant est mort? Tu l’as rendu. Ton conjoint ou ta conjointe meurt? Tu l’as rendu. On t’a pris ta propriété? Encore une chose que tu as rendue. Mais c’est une mauvaise personne qui me l’a prise! Quelle différence cela fait-il pour toi de savoir qui la source du don a désigné pour reprendre ce qu’elle t’avait donné? Tant qu’elle t’en laisse l’usage, prends-en soi comme d’une chose qui ne t’appartient pas, comme d’une chambre d’hôtel lors d’un voyage.

Episode: Téléchargement direct

Le Manuel d’Epictète – Leçon 10

Quoiqu’il arrive, demandes-toi quelle faculté tu possèdes pour agir au mieux. Si tu aperçois un bel homme ou une belle femme, trouves en toi la retenue. Si tu souffres, trouves en toi l’endurance. En cas d’insulte, trouves en toi la patience. Si tu prends cette habitude, les idées qui se présentent à toi ne pourront plus t’emporter avec elles.

Episode: Téléchargement direct

Scroll to top